Emilie Cavallo

Emilie Cavallo, Soprano

Dès l’âge de quatre ans, Emilie Cavallo intègre le Conservatoire de Toulon : parallèlement à son cursus de Formation Musicale (qu’elle termine en 2008 avec l’obtention de son Diplôme D’Etudes Musicales), elle étudie le piano pendant douze ans ainsi que la flûte traversière. Très fortement marquée par sa participation à divers chœurs d’enfants à l’Opéra de Toulon (Carmen, La Bohème sous la direction de Giuliano Carella) la poursuite d’études en chant lyrique s’impose comme une évidence. Après sept ans d’apprentissage dans la classe de Chantal Arnaud, la jeune chanteuse termine son cursus au sein du Conservatoire de Toulon et obtient en juin 2013 son Diplôme d’Etudes Musicales de chant lyrique. Entre-temps, elle est amenée à participer à de nombreux projets, dont une création de la chorégraphe Régine Chopinot. En juin 2013, grâce à un projet du CNR, elle est Pamina, un des rôles phare de la Flûte Enchantée de W.A Mozart à l'Opéra de Toulon. Elle a récemment eu le privilège de chanter des extraits de la Traviata aux côtés du baryton Marcel Vanaud.

Ses aspirations musicales sont nourries par différentes formations (Diplômes d’Etats (FM et Chant lyrique), cursus universitaire en Langues Etrangères Appliquées (en Anglais et en Italien) ainsi qu’en Musicologie) mais aussi au grès de ses nombreux voyages : aux Etats-Unis, en Asie et dans toute l’Europe.

Ainsi, son répertoire s’étend de la période baroque à la période contemporaine, de la musique sacrée à l’Opéra ainsi que l’Opérette en passant par la Mélodie française et le Lied. C’est à travers l’Opéra, son répertoire de prédilection, qu’elle aborde avec aisance des rôles comme Marguerite (Faust, Gounod), Pamina (La Flûte Enchantée, Mozart), Anne (The Rake’s Progress, Stravinsky) ou encore Magda (La Rondine, Puccini).

En 2014, Emilie intègre la Troupe Lyrique Méditerranéenne qui lui confie le rôle d’Agathe dans La Nouvelle Véronique, création inspirée de l’opéra Véronique de André Messager.